Episode  (2 )

Les types d'exemples dans la sounna

1- Les exemples explicites : ce sont des paroles dans lesquelles le Prophète - paix et bénédiction sur lui - a explicitement utilisé le mot 'exemple' ou 'similaire', comme dans le hadith authentique : « la guidée et la science avec lesquelles Allah m'a envoyées sont similaires à la pluie qui s'abat sur une terre, une partie est propice à l'eau et sur laquelle beaucoup d'herbe et de pâturage ont poussé. Et une partie a absorbé l'eau et dont les gens ont but et arrosé. Et une partie qui est stérile, n'absorbe pas l'eau et sur laquelle ne pousse pas d'herbe. Et ceci est comme l'exemple de celui à qui Allah a donné la science dans la religion et qui a bénéficié de ce qu'Allah m'a donné comme guidée et science et l'autre est comme celui qui ne relève pas la tête et qui n'accepte pas la guidée d'Allah avec laquelle j'ai été envoyé »1. Et il y a de nombreux autres exemples.

2- Les exemples cachés : ce sont des paroles dans lesquelles le Prophète - paix et bénédiction sur lui - ne dit pas clairement que c'est un exemple mais dont les sens sont exceptionnels et dits brièvement. Et ils prennent leur application lorsqu'ils sont employés dans des cas similaires, comme sa parole - paix et bénédiction sur lui - :

 « la meilleure des choses est celle du juste moyen »2, et sa parole - paix et bénédiction sur lui - : « l'information n'est pas comme le visuel -le vécu »3, ou sa parole - paix et bénédiction sur lui - : « le croyant ne se fait mordre deux fois par le renard»4.

3- Les exemples expédiés : ce sont des phrases dans lesquelles dites comme tel, sans utilisation du mot 'exemple' ou 'similaire', comme dans sa parole - paix et bénédiction sur lui - : « 3oukkashatou t'a précédé »5.

L'intérêt des exemples :

1- les exemples donnent une image réelle de l'imaginaire de sorte que les gens puissent les palper. C'est donc un moyen pour que l'intellect l'accepte, car les concepts imaginaires ne s'ancrent dans l'esprit que si ils peuvent être palpables et compréhensibles. 

2- les exemples dévoiles la réalité des choses, et présente l'abstrait de façon concrète.

3- l'exemple regroupe les sens magnifiques dans une courte phrase.

4- l'exemple rend attrayant la chose similaire afin que l'être la désire.

5- de même que l'exemple rend écoeurante la chose similaire afin que l'être s'en éloigne.

6- de même que l'exemple glorifie la chose similaire.

7- il réduit au silence son interlocuteur.

8- les exemples sont aussi plus à même d'imprégner la personne, rendent plus fort le discours, plus fort dans la mise en garde, et plus fort dans l'argumentation. Et plus Prophète - paix et bénédiction sur lui - a beaucoup utilisé les exemples dans ses rappels.

     De tous temps, ceux qui ont appelé à la religion d'Allah l'ont utilisé afin de faire triompher la vérité et mettre les gens devant leur responsabilité religieuse. Les éducateurs l'ont utilisé pour éclaircir et faire aimer la religion, et c'est aussi un moyen d'éducation par l'attraction ou la répulsion, et avec l'éloge ou le blâme.

     "Al Zamakhshari" a dit : « on a recours à l'exemple our dévoiler les sens et rapprocher la conception du réel. Si l'exemple est prestigieux alors le similaire l'est aussi, et s'il est vile alors il l'est aussi. Le prestige et le vile ne sont utilisés pour décrire le similaire qu'à cause de la situation. Ne vois-tu pas que la vérité qui est clair et prestigieux est comparé à la clareté et la lumière, et le faux est comparé à l'obscurité et c'est pour cela qu'il donna comme exemple la toile de l'araignée pour montrer sa fragilité et la délicatesse »6.

     "Al Asbahani" a dit : « l'utilisation des exemples par les arabes et les grands savants est bien connu. Ils révèlent les choses cachées et lèvent le voile sur la réalité des choses. Et car il te montre l'imaginaire sous une forme réelle, et le doute sous une forme certaine, et l'abstrait sous une forme concrète. Et l'exemple réduit au silence l'interlocuteur qui débat, et écrase la véhémence de l'opiniatre têtu. Il agit sur les cœurs comme rien d'autre. C'est pour cela qu'Allah  a beaucoup utilisé les exemples dans Son Livre et dans le reste de Ses l ivres, de même que le Prophète --salla Allahou 3alayhi wa sallam- ainsi que tous les autres Prophètes -3alayhim salam- et les sages »7.

     "Al Baydawi" : « l'exemple est donné pour éclairer et convaincre davantage. Il touche plus les cœurs et térasse le débatteur obstiné, car il te montre l'imaginaire en réel et la conception en palpable. Allah a beaucoup utilisé l'exemple ainsi que dans la parole des Prophètes - paix et bénédiction sur lui - et les sages »8.

     En conclusion, les bénéfices tirés des exemples sont multiples : le rappel, le discours, l'incitation, la mise en garde, la  réflexion, l'affermissement, faire comprendre la chose au cerveau, lui donner une image en la rapprochant d'une chose concrète. Car les exemples matérialisent les sens sous une forme humaine, car cela s'ancre plus dans l'esprit qui utilise ses cinq sens pour l'appréhender. Et donc le but de l'exemple est de comparer le caché avec le visible, et l'absent avec le présent9.

 

 



1.   Sahih al Boukhari, chapitre la science, sous-chapitre le bien de celui qui apprend et enseigne, numéro 79. Sahih Mouslim, chapitre les bienfaits, sous-chapitre ce avec le Prophète -salla Allahou 3alayhi wa sallam- a été envoyé, numéro 2282.

2.   Sounan Al Bayhaqi al Koubra 3/273 numéro 5897, et Al Albani l'a affailbi. Cf : Dha3if al Jami3, numéro 3177.

3.   Mousnad de l'Imam Ahmed 1/215 numéro 1842. Le hadith est authentique, et ses rapporteurs sont les mêmes que de Al Boukhari et Mouslim.

4.   Sahih al Boukhari, chapitre le comportement, sous-chapitre le croyant ne se fait pas mordre deux fois, numéro 6133. Sahih Mouslim, chapitre le comportement, sous-chapitre le croyant ne se fait pas mordre deux fois, numéro 2998.

5.   Sahih al Boukhari, chapitre les attendrissements, sous-chapitre 70000  rentreront au paradis sans jugement, numéro 6542. Sahih Mouslim, chapitre la foi, sous-chapitre preuve qu'une partie des musulmans rentrera au paradis, numéro 216.

6.   Cf. Al Bourhan fi 3ouloum al Coran, 1/488

7.   Cf. Al Itqan fi 3ouloum al Coran de Al Souyouti, 2/344

8.   Cf. Tafsir Al Baydhawi, 1/186

9.  Cf. Al Itqan fi 3ouloum al Coran de Al Souyouti, 2/344

Add comment

Security code
Refresh